LA RÈGLE DU JEU À LA COMÉDIE FRANÇAISE

Au détour de la Place Colette dans le 1er arrondissement de Paris, l’édifice de la Comédie française s’offre à nous et vous invite à entrer dans ce lieu incontournable de la culture et du monde de la comédie.

Brune est dans son élément, et dans son habit de lumière, s’installe dans l’ombre du 1er balcon de la salle Richelieu et attend avec impatience le lever de rideau, synonyme de début d’une pièce qui en aura surpris plus d’un. 

Les costumes confectionnés par les résidents de la Comédie Française et arborés avec joie et délice par Serge Bagdassarian en exemple, dont nous le sentons, se délecte de son rôle et de la puissance que peut avoir cette représentation sur l’âme, nous permettant de profiter de ce travail d’orfèvre ainsi que d’une plongée immédiate dans ce monde de séduction. 

Ce soir, nous allons voir « La Règle du Jeu », écrit en 1939 par Jean Renoir, et revisitée à la méthode moderne par Christiane Jatahy, avec faut-il le dire, une réalisation d’une très grande qualité.
Une mini adaptation cinématographique permettant une immersion totale puis un voyage d’1h40 au pays du badinage, de l’incertitude, de l’amitié et de l’amour.

 

 

Lever de rideau – Scène vide 

Ecran blanc et projection d’un court métrage – Costume et ambiance d’époque 

Visages familiers et expression(s) moderne(s)…

 

Rébecca Marder en lapin ; Jérôme Pouly en ours ; Laurent Lafitte en voyageur célèbre ; Suliane Brahim en amie, confidente, épouse et maitresse ; se livrent au combat de la scène entre franche camaraderie, émotion et intérêt personnel, inspirés des « Caprices de Marianne » et du « Mariage de Figaro ».

 

Début du direct et entrée en scène des protagonistes sur du Barbara, Céline Dion et autre Lully.

 

Puriste du classicisme et adepte de la modernité, « La Règle du Jeu » se plie à la perfection au mélange des genres, et propose un entracte au métro, boulot, dodo quotidien.  

 

Enfin... Au détour d’un Sourire, une Larme apparaît ;

Au détour d’un Sourire, une Larme apparaît ;

Au retour d’un Rire, un Cri renaît ;
Au détour d’une Histoire, un Mensonge épais ;

Et au retour de l’Amour, la Haine se reconnaît.

 

Telle est comptée l’histoire de « La Règle du Jeu » ; car la Règle n’est en soi, qu’un Jeu.

Comédie Française

 

La règle du Jeu

Réalisateur : Jean Renoir

BLONDE POUR BRUNE

A Paris, le 30 Mars 2018 - BLOND