MA SOEUR DEVENUE MAMAN

Une lignée de femmes se perpétue…

Pour toi Gabrielle,

Et quand je te garde pour la première fois,

Je sens quelque chose auquel je ne m’attends pas…

Un lien que je devinais, mais ne connaissais pas.

 

Dans ta petite shamtala en guise de baignoire.

Tu gigotes.

L’eau te rappelle un doux souvenir,

Je suis émue.

Je m’émerveille de te voir

Te rassurer au contact de l’eau.

Naturellement, je te chante des chansons,

M’amusant de tes mimiques

 

En te faisant écouter Françoise Hardy, Chopin ou Kenji.

Je te chante volontairement tout ce que je peux, pour que tu me reconnaisses.

Notre lien d’amour se crée.

Je me retrouve à te regarder, encore et encore.

J’ai besoin de te toucher, de te prendre dans mes bras,

Même si je sais, qu’il est plus raisonnable de te laisser dormir dans ton joli couffin blanc.

J'imagine déjà tout ce que je veux faire avec toi…

 

Quel étonnement derrière ton regard,

Quand je plonge mes yeux dans tes yeux,

De ta petite bouche qui se tord,

Pour trouver encore le sein de ta mère.

 

Viendras-tu à la première bêtise te réfugier dans mes bras ?

Me raconter plus tard tes petites et tes grandes histoires...

Quand je te pose, quand je te prends, quand tu gesticules,

Je reconnais déjà un petit caractère bien familier…

 

Ma sœur devenue Maman…

Ma nouvelle petite poupée Brune,

Déjà tout un style avec ton petit col claudine un peu trop grand.

Sur toi je veille, ma petite nièce,

Et quand enfin tu t’endors,

 

Je t'offre mon premier je t'aime,

Je suis ta tante,

 

BLONDE

A Paris, le 20 Février 2017