MATHILDE BISSON

Gainsbourg & Bardot, Blonde pour Brune adore.

 

Alors quand la pièce « Moi non Plus » se joue au Théatre de la Madeleine, notre curiosité nous pousse à aller voir ce qui se trame derrière les rideaux de velours rouges…

Qui est donc la mystérieuse actrice qui interprète BB… ? Il s’agit de la talentueuse Mathilde Bisson. Accompagnée par Jérémie Lippmann dans le rôle de Serge Gainsbourg.

Un phrasé, une démarche familière à celle de notre icône, des yeux de chats verts magnétiques, et une marinière rose et blanche, Mathilde nous reçoit tout d’abord dans sa loge avant de nous emmener dans le théâtre.

L’idylle entre Bardot et Gainsbourg fut brève, sensuelle et sulfureuse. Ils ont immortalisé leur histoire sur le mythique morceau

« moi non plus » aujourd’hui incarné par Mathilde et Jérémie.

Nonchalante, spontanée, drôle et sensuelle, Mathilde est une actrice pleine de promesses… 

Nous espérons que vous aurez autant de plaisir que nous à la découvrir au travers de cet interview…

BLONDE : Le trac avant chaque représentation, moteur ou horreur ? 

Mathilde Bisson : Horreur ! Mais je vous avoue ne plus l’avoir en ce moment, car avec Jérémie (Lippman) nous sommes presque tout le temps ensemble, on s’écoute et ce spectacle est vraiment beaucoup dans l’échange et je me sens protégée et en confiance avec lui. Je sais qu’il est là pour me récupérer quand ça ne va pas, et cela me permet d’être plus à l’aise sur scène, et avec moins de trac avant les représentations. 

En revanche, lorsque je suis en dehors de cette zone de confort, je suis très mal, il peut m’arriver de tomber dans les pommes, avoir envie de vomir, c’est vraiment horrible ! On se demande même pourquoi faire ce métier si on doit s’infliger autant de douleur et de peur…

 

BLONDE : As-tu des techniques pour gérer ces moments de stress ? 

Je me dis que rien de gave ne peut arriver. Parce que souvent, on imagine le pire, et il n’arrive jamais ! Alors je me dis qu’il n’y a aucune raison pour que ça arrive et l’attente se passe mieux avant la pièce.

BLONDE : Par moment, te sens-tu Brigitte Bardot en dehors de la pièce ? 

C’est à cause de la choucroute sur la tête que vous me posez cette question ?!
Alors oui, mais parce que j’ai une histoire particulière avec elle... C’est-à-dire qu’elle m’a toujours accompagnée. Je me suis souvent reconnue en elle, pas physiquement, mais plus de part sa sensualité, son côté animal, sa nonchalance…
Et lorsque l’on s’est rencontrées, on avait l’impression de se connaître depuis toujours ! 

BRUNE : As-tu des projets après cette pièce ? 

Rien ! Je préfère refuser des choses et prendre mon temps pour trouver quelque chose de grand et fort pour y mettre tout mon cœur, plutôt que de me forcer à faire quelque chose de tiède…
Je fais les choses si je suis fière du projet, sinon je laisse tomber !
Et surtout j’aime tellement ce projet de la pièce « Moi non plus » que je préfère attendre pour retrouver cette passion sur un nouveau projet. 

 

BLONDE : Tu es plutôt cinéma ou théâtre ? 

Plutôt cinéma ! Je suis une vraie cinéphile et un peu nostalgique de l’époque de Claude Sautet. Je ne me retrouve pas vraiment dans le cinéma français d’aujourd’hui…
Mais j’aime énormément ce que je vis sur cette pièce avec Jérémie, les émotions sont très fortes sur scène alors on va dire, entre théâtre et cinéma, un peu des deux !

BRUNE : C’est quoi pour toi l’invisible ?

 

Silence… puis rire… Puis silence…

Difficile question métaphysique !
Alors l’invisible je ne sais pas, je ne peux pas répondre à cette question ! On va dire que l’invisible, les émotions ou ce que l’on ne veut pas montrer, peut finalement être visible... !

 

BLONDE : Comment te ressources-tu au quotidien ? 

Avec des films, je suis capable de voir un film par jour.
Et mon chat, il me fait un effet extraordinaire ! Il me calme, apaise et j’aime le regarder pendant loooongtemps ! Et sinon le soleil et mes amis…

 

BRUNE : Inspiration de jour ou de nuit ? 

De jour ! Je ne suis pas du tout Gainsbar-Gainsgourg, mais plutôt une couche-tôt !
Mes envies de créations et inspirations sont surtout au réveil, après minuit il n’y a plus personne, comme Cendrillon !

BLONDE : Arrives-tu à voir toujours autant de plaisirs après la 51ème représentation ? 

Oui ! Toujours, tout le temps, et même si par moment on peut avoir un petit coup de blues, je me dis qu’on à pas le droit de bouder ce plaisir ! Même si ce métier est dur, il est aussi magnifique… Et jouer une femme tendre et amoureuse est quelque chose de très plaisant. C’est également différent chaque soir parce que Jérémie change tous les soirs, entre agressivité, tendresse, sensualité... Alors je ne m’ennuie jamais sur scène !

BRUNE : Quelle a été ta plus forte émotion sur scène ? 

Eh bien vous verrez bien sur scène ce soir, surprise !

BLONDE : Le théâtre a toujours été un rêve d’enfant ? 

Mon père est acteur et ma mère travaille dans un théâtre à Toulouse, alors j’ai toujours été baigné dans ce monde-là. J’adorais me perdre dans les loges, regarder les répétitions, aller sur scène, voir les couturières… J’aime beaucoup cette deuxième famille que le théâtre peut apporter !

 

BRUNE : Tes cheveux, tu les entretiens comment ?

 

Fou rire général ! C’est une vraie question ?!

Alors… Je ne les entretiens pas très bien mais je fais des masques, c’est déjà ça !
Je suis châtain clair de base, mais depuis que je fais Brigitte, je suis totalement blonde !

BLONDE : Si tu avais un conseil à nous donner, pour Blonde pour Brune ?

 

Que la vie est très mystérieuse et que les choses peuvent tomber du ciel !

Par exemple, je ne devais pas jouer cette pièce, j’ai remplacé une actrice et comme j’avais rencontré Brigitte Bardot l’été d’avant, je me suis dis que les choses de la vie étaient un peu mystiques. Alors je me dis qu’il faut toujours y croire et même si le chemin est laborieux, la victoire ne sera que plus savoureuse !

BRUNE : As-tu un conseil pour nos lecteurs qui veulent réaliser leurs envies et leurs rêves ? 

Je leur propose d’écouter la chanson de Jacques Brel – La quête !

 

 

BLONDE : Et pour finir, tu préfères les blonds ou les bruns ? 

Le plus important pour moi est le charisme ! Mais mon amoureux est blond et j’adore Ryan Gosling, alors je dirai plutôt les blonds !

***

Encore un grand merci à Mathilde Bisson de nous avoir accordé cet entretien !

Blonde pour Brune te souhaite le meilleur pour ces quelques dernières représentations de « Moi non plus » au théâtre de la Madeleine !

Mise en scène de Philippe Lellouche

Une pièce de Bertrand Soulier avec Mathile Bisson & Jérémie Lippman 

Blonde pour Brune, entre musique et théâtre...

A Paris, le 1er Mai 2018 - BLONDE POUR BRUNE