• Blonde pour Brune

La Saint-Valentin, tout, sinon rien.

Mis à jour : févr. 13

Et si on en profitait pour remettre un peu de romantisme dans nos vies…?



Avant de commencer, reprenons la définition de « romantisme » du dictionnaire :



Le romantisme est une exaltation de la puissance de l’imagination et de l’expression des sentiments.

Le poète est une conscience déchirée, prise entre exaltation et désespoir.

Les sentiments personnels : l’amour, la rêverie, la nature, le sacré, la fuite du temps, la nostalgie pour un passé idéal perdu, l’ailleurs, épouser l’émotion dans son jaillissement.






Alors, pourquoi ne pas être plus romantique, et profiter de la Saint-Valentin pour le remettre au goût du jour dans nos quotidiens ?

*


La Saint-Valentin au début, je n’y comprenais rien.

Même, je n’en voulais point.

Trop commercial, trop sociétal, voir…banal.

Puis, je l’ai rencontré… lui.

Lui… romantique. À toutes heures, aimant Mozart, the korgis, les fleurs rouges et les bougies.

Alors, j’ai dit oui.

À une première Saint-Valentin.

Joué le jeu, pour « rigoler », lui faire plaisir.

Puis, j’ai dit oui.

À une deuxième.

Jouer le jeu, pour « rigoler », me faire plaisir.

Puis une troisième,

Vivre le jeu, nous faire plaisir et repenser le romantisme dans notre quotidien.


Avouons-le, à vous je peux le dire, j’y ai pris goût.

Mais me diriez-vous, faut-il attendre ce jour, pour nous rappeler d’être attentionné, nous dire de nous aimer ?


Et pourquoi pas, ne pas profiter, d’une occasion de plus de se le dire, ou de remettre notre pendule d’amour à l’heure, alors : jouons le jeu !


Oublions quelque temps les mails ou les textos et reprenons les lettres à la Hugo…

De Victor Hugo à Juliette Drouet.


Vous avez raison. Il faut s' aimer, et puis il faut se le dire, et puis il faut se l'écrire, et puis il faut se baiser sur la bouche, sur les yeux, et ailleurs.


Vous êtes ma Juliette bien-aimée. Quand je suis triste, je pense à vous, comme l' hiver on pense au soleil, et quand je suis gai, je pense à vous, comme en plein soleil on pense à l'ombre. Vous voyez bien, Juliette, que je vous aime de toute mon âme.

Vous avez l'air jeune comme un enfant, et l'air sage comme une mère, aussi je vous enveloppe de tous ces amours-là à la fois. Baisez-moi, belle Juju  »



Juliette Drouet a été la maitresse de Victor Hugo dès leur première rencontre, le 02 janvier 1833.

Dès lors, ils ne se sont plus quittés.



Puis, qui dirait non à ses superbes gâteaux de Cyril Lignac ? (Personnellement...j’ai déjà craqué !)



Regarder un bon film cliché assumé ?




Où bien...un restaurant à la bougie, les yeux dans les yeux…?



Finalement, j’aime le romantisme. Et les clichés.


Et vous, Saint-Valentin assumée ?

Et vous, c’est quoi, être romantique ?


Blonde, d’humeur rose-rouge et romantique assumée.

BPB LOGO.png

© 2020 by Blonde pour Brune