RITORNARE DA SORRENTO

Estate 2013, 2014, 2015... puis 2017.

Il y a de ces endroits qui vous happent, encore et toujours. On y revient. J'y reviens.

La baie de Naples : une histoire d'amour et une initiation. Permanente. Des rencontres.

 

Une beauté époustouflante, presque écrasante à seulement deux heures de Paris.

Une carte postale vivante.

 

La mer bleue venant de l'horizon mystérieux s'achèvent en écume contre ces falaises imposantes.

Plus rien d'autre n'existe que la perfection de la nature.

Le soleil veille, la mer veille.

 

D'ischia à Capri, de Sorrento à San't agnello, se trouve mon refuge.

Le partagerai-je ? Où le garderai-je pour moi ?

La Musique de la langue, la vie et l'hospitalité.

Le fushia des bougainvilliers et l'odeur... du citron.

Sens en éveils, la sensualité.

Puis cette soirée, un endroit particulier, ou le plaisir des papilles a été intense.

Oui, de l'amour dans la nourriture, de ceux qui cultivent cette terre.

Une nourriture pleine de poésie qui exhalent nos sens.

La buffala fumée s'éteind dans ma bouche, se mélange au Serrano, et se marie avec le rouge du vin.

Seulement dans le présent, ce cadeau.

 

Qui dove il mare luccica e tira forte il vento

Su una vecchia terrazza davanti al golfo di Surriento

Un uomo abbraccia una ragazza dopo che aveva pianto

Poi si schiarisce la voce e ricomincia il cant

BLONDE

A Paris, le 20 Mai 2017