HOMMAGE À STEPHEN HAWKING : BLONDE POUR BRUNE DANS LE COSMOS

Brillant, passionné, tolérant, novateur, intelligent et visionnaire, tels sont les mots pouvant entre autres, décrire cet homme si bouleversant et intéressant qu’était Stephen Hawking. 

Il était un brillant chercheur, récompensé à de nombreuses reprises et auteur du Modèle de Hartle-Hawking, modèle cosmologique issu de la théorie de la gravitation quantique euclidienne proposé par Stephen Hawking et James Hartle au début des années 1980. Cette théorie explicite clairement le caractère défini de l’Univers et projette donc la théorie de la non présence d’un créateur particulier à la forme de vie terrestre et extra-terrestre.

Existe-t-il un parallèle à faire entre les « Men in Black » et la vie extra-terrestre, Hawking et la croyance d’un dieu créateur puis du changement d’avis en 1992 et la découverte d’exoplanète permettant de mettre en évidence l’existence d’un multivers cassant la théorie d’un seul et unique univers ?

Arrêtons-nous, Humains, de nous regarder le nombril parce que, « la Terre n'a pas été conçue dans le but précis de nous satisfaire, nous les êtres humains » (…car…) « si Dieu avait vraiment eu l'intention de créer le genre humain, cela voudrait dire que tous ces mondes inatteignables sont redondants ».

De nombreux physiciens ont tempéré les propos et affirmations de Hawking en expliquant que le monde fini et plein de croyances scientifiques n’en est qu’à son commencement, et que nous ne pouvons considérer comme acquis les acquis d’aujourd’hui. Mais force est de constater que la théorie d’Hawking reflète la réalité d’aujourd’hui. Cette réalité dont chacun à sa propre perception et définition, mais dont les scientifiques s’accordent à dire qu’elle montre la réalité comme nous la voyons de nos yeux.

 

Il aura travaillé sur de nombreux projets divers. Du cinéma à la musique avec les Pink Floyd, en passant par l’écriture et les recherches astronomiques et cosmiques, cet Homme inspirant et inspiré aura fait jouer son intellect, son envie de vivre et sa foi en l’Humain pour avancer et faire évoluer les esprits autant que faire ce peu. 

Et dire que finalement, Stephen Hawking était victime de la maladie de Charcot (sclérose latérale amyotrophique), maladie dégénérative à l’âge de 20 ans. Il n’existe pas d’exemple plus probant pour faire la description qu’une personne en situation de handicap n’en est pas moins un homme ou une femme, et qu’il faut les considérer comme tels. 

Alors pour toutes les personnes ayant déjà refusé un jour de serrer la main, d’embrasser ou d’embaucher une personne en handicap physique ou moteur, prenez du recul et faites la part des choses. 

 

Nous sommes dans un monde en évolution et en acceptation des différences, espérons que ces modifications positives ne soient pas vaincues par une minorité conservatrice voulant nous tirer vers le bas et vers l’intolérance de la différence, qui est en réalité, la force de chacun…

Thomas, un blond passionné...

A Paris, le 16 Mars 2018 - BLOND